Menu 04 82 29 45 89
Nous sommes au 39 avenue Ambroise Croizat
13130 Berre-l'Étang

Notre disponibilité Du lundi au jeudi
De 8h30 à 12h00 et de 14h00 à 18h30
Le vendredi
De 8h30 à 12h00 et de 14h00 à 17h30
Le samedi de 8h30 à 12h30
Contactez-nous Réserver
Trouvez-nous au
39 avenue Ambroise Croizat
13130 Berre-l'Étang
Nous sommes ouverts
Nous contacter au

Contre-visite technique à Berre-l’Étang - Franchise Norisko

Si vous recherchez un centre de contre-visite technique, Norisko contrôle technique Berrois prend en charge votre véhicule en vue de ce contrôle. Tout véhicule soumis au contrôle technique reçoit un procès-verbal regroupant les résultats issus des différents points de contrôle. Lorsqu’il n’y a aucune anomalie recensée, le véhicule bénéficie d’un contrôle technique positif, valide jusqu’au prochain contrôle, après 2 ans. Dans le cas où des défaillances sont apparues, le conducteur doit présenter le véhicule à une contre-visite.
 

Qu’est-ce que la contre-visite technique ?

Qu’est-ce que la contre-visite technique ?
À l’issue de la visite technique périodique d’un véhicule, un procès-verbal résume son état général à partir des différents points de contrôle. A savoir, suite à un passage au contrôle technique, des défaillances techniques sont relevées sur un véhicule sur cinq. Elles concernent en particulier les voitures ayant circulé entre 8 et 10 ans. Ainsi, sur les 133 points vérifiés lors de la vérification automobile, près de 599 défauts peuvent être relevés, dont 462 donnent lieu à une contre-visite. Les points de contrôle qui sont souvent soumis aux réparations concernent les pneus, le système de freinage, l’émission de CO2, l’éclairage, la suspension et les essieux, la direction et la carrosserie.
Comme ces défauts sont identifiés comme étant les plus dangereux pour la sécurité du véhicule, des réparations doivent ainsi être réalisées avant que le véhicule ne soit de nouveau soumis à une contre-visite. L’automobiliste doit alors se présenter le plus rapidement possible avec le véhicule réparé dans un délai de 2 mois. À l’issue de ce contrôle, le vérificateur doit remettre le procès-verbal de contre-visite en apposant un timbre sur le certificat d’immatriculation du véhicule. Celui-ci mentionne la lettre « A » ou « S » selon laquelle la contre-visite est favorable ou défavorable. Le document mentionne également la date limite de validité du contrôle.
 

Les défaillances détectées par le contrôle technique

Les défaillances détectées par le contrôle technique
Le contrôle technique a pour objectif de renforcer la prévention, protéger l’environnement et améliorer la sécurité sur les routes. Lors de ce contrôle, un procès-verbal recense les défauts graves qui sont susceptibles de menacer la sécurité du véhicule et celle des passagers. Seules les défaillances majeures et critiques donnent lieu à réparation et à une contre-visite.

Les défaillances mineures

Sur l’ensemble des 10 catégories de points de contrôle, un véhicule peut présenter 139 défaillances mineures différentes. Le conducteur doit porter son attention sur celles-ci avant qu’elles ne se transforment en une véritable panne. Une défaillance mineure n’entraîne pas de contre-visite, mais doit faire l’objet de réparations afin de diminuer les risques de dysfonctionnement souvent à l’origine d’un accident de la route.

Les défaillances majeures

L’identification de défauts suffisamment préoccupants peut entraver la sécurité du véhicule, de ses usagers, ou compromettre l’environnement. Un timbre « S » est alors apposé sur le certificat d’immatriculation d’un véhicule lorsqu’une défaillance majeure est identifiée. Cette disposition valide le contrôle technique pour un délai de 2 mois uniquement. Par conséquent, l’automobiliste doit réparer sa voiture et se présenter à la contre-visite technique dans ce délai.

Les défaillances critiques

Depuis 2018, certains défauts sont convenus comme étant des défaillances critiques. Celles-ci regroupent une série d’anomalies considérées comme les plus importantes, et pouvant représenter un danger grave pour la sécurité routière et l’environnement. Une défaillance critique aboutit sur une immobilisation du véhicule. Cette interdiction de circuler prend effet le jour du contrôle, à partir de minuit. Les réparations et la tenue de la contre-visite sont fonction de la décision du propriétaire de remettre ou non sa voiture rapidement en route.

Les conseils préventifs à la contre-visite

Il est possible d’éviter la contre-visite de votre véhicule. Afin de garantir le résultat des contrôles effectués par le centre, des obligations réglementaires et normatives doivent être respectées. Si vous devez ainsi passer une visite technique et obtenir un contrôle positif, trois conseils préventifs sont à observer. Le premier consiste à vérifier vous-même l’état de votre véhicule ou réaliser un pré-contrôle dans un centre de votre choix. Norisko contrôle technique Berrois réalise régulièrement un contrôle sécurité de votre voiture pour déceler les défaillances techniques les plus fréquentes. Le second conseil préventif consiste préparer votre véhicule en vue du contrôle technique. Vous pouvez ainsi enlever tout accessoire inutile susceptible de gêner le technicien contrôleur du véhicule. Il vous est également conseillé de faire quelques kilomètres sur voie express afin que le véhicule soit plus performant lors de la visite, notamment sur les critères de pollution. Enfin, vous avez la possibilité de souscrire une assurance contre-visite afin de vous préparer à d’éventuelles réparations identifiées parmi les 610 défaillances potentielles sur votre véhicule.
Nous contacter au 04 82 29 45 89 Trouvez-nous au 39 avenue Ambroise Croizat
13130 Berre-l'Étang
Nous sommes ouverts Du lundi au jeudi
De 8h30 à 12h00 et de 14h00 à 18h30
Le vendredi
De 8h30 à 12h00 et de 14h00 à 17h30
Le samedi de 8h30 à 12h30
Vous êtes intéressé ? Contactez-nous Réserver
Cliquez pour activer la carte
Vous appréciez, partagez !
Norisko contrôle technique Berrois Télèphone04 82 29 45 89
Adresse39 avenue Ambroise Croizat
13130 BerrelEtang